Comment bien implanter son potager ?

Quelle surface pour son potager ?

Tout dépend de la surface de votre jardin et du temps dont vous disposez pour le gérer et l’arroser : mieux vaut un joli potager de taille raisonnable qu’un grand potager désertique. Quelle est la taille de votre famille et les récoltes espérées ? N’oublions pas non plus que la frontière n’est plus hermétique entre le potager et un parterre de fleurs, ils peuvent former un ensemble harmonieux et esthétique. Certains plants comme l’artichaut produisent d’ailleurs des fleurs magnifiques aux couleurs intenses, qui se conservent longtemps si on préfère laisser les têtes arriver à maturité.

Où l’implanter dans votre jardin ?

Un endroit où on pourra ranger vos outils et à proximité de l’eau pour l’arrosage. De préférence dans un emplacement abrité des vents par un mur ou une haie mais pas trop proche pour bénéficier d’un bon ensoleillement et éviter la concurrence d’autres plantes. Assurer sa protection à certains moments contre les attaques des petits prédateurs peut être nécessaire. Un potager c’est beau ! Terminé le temps où on l’implantait au fond du jardin, presque caché.

Un seul légume pour des recettes multiples

Prenons par exemple la famille des courges, on peut organiser un repas délicieux de l’entrée au dessert avec cette seule famille et d’autres exemples ne manquent pas, tout comme pour les carottes.